Le Japonais gynophage érotique

Le livre de Nicole Cali­garis “Le par­adis entre les jambes” paru aux édi­tions Ver­ti­cales revient sur une affaire pas­sion­nante et un per­son­nage hors du com­mun : Issei Sagawa, plus con­nu sous le nom réduc­teur du Japon­ais can­ni­bale.
Nicole Cali­garis était la cama­rade d’université de Sagawa et de sa vic­time Renée Hartevelt.
Même si Sagawa, une fois libre au Japon, a su tir­er prof­it de son can­ni­bal­isme, Nicole Cali­garis nous donne à voir une autre face du timide étu­di­ant en let­tres, admi­ra­teur de Sosê­ki, Kawa­ba­ta, et Taniza­ki , “Je crois c’est le meilleur guide pour con­naître la beauté japon­ais et même le Japon lui-même” écrit-il à pro­pos de “Eloge de l’ombre“dans une des let­tres adressées à l’auteure et repro­duites en fin de vol­ume.
Nicole Cali­garis en prof­ite bien sûr, comme très sou­vent dans la lit­téra­ture française, pour par­ler d’elle, mais elle donne surtout un autre point de vue sur un fait divers dont on a beau­coup par­lé au début des années 80.

A revoir aus­si l’excellent court-métrage d’Olivier Smol­ders “Ado­ra­tion”

Catégories

Horaires & information

++41 (0) 21 323 21 70
librairie@humus-art.com
Ouvert du mardi au vendredi de 12h à 19h, le samedi de 12h à 18h et sur rendez-vous